Le Message Islam

24 septembre 2018

L'unicité de Dieu

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

"L'unicité de Dieu"

Par Mohammad ibn Abd Al Wahhab رحمه الله

Editions Al Qalam

Prix conseillé : 16 €

249 pages 

lunicité

 

Ce livre est d'une richesse exceptionnelle et nous démontre, une fois de plus, la supériorité, l'intelligence et la compréhension des savants par rapport à nous.

Ce livre est divisé en 67 chapîtres. Chaque chapitre traîte d'un sujet. L'auteur cite un ou plusieurs versets du Coran en rapport avec le sujet mentionné et/ou un ou plusieurs hadiths. Ensuite, il ressort les points essentiels de ce qui a été précédemment cité. Autant dire qu'ils comprennent beaucoup plus de choses que nous et voient ce que nous ne voyons pas. Qu'Allah les bénisse et les récompense par les plus hauts degrés du Paradis.

Je ne vous nommerai pas les 67 chapitres, mais il est question, entre autre, de Tawhid, shirk, sorcellerie, sacrifices, crainte d'Allah, adoration, juges etc.

Ce livre, selon moi, fait partie de ces livres de Tawhid que l'on peut lire et relire sans se lasser puisqu'ils sont la base et le pilier de notre religion : le tawhid.

En voici quelques extraits :

"Il (le Prophète صلى الله عليه و سلم) nous a interdit de visiter sa tombe d'une façon telle qu'elle compromette le tawhid, malgré le fait que visiter sa tombe reste une des meilleures bonnes actions. Il nous a interdit d'y faire de trops fréquentes visites."

"Mouslim rapporta de Thawbân رضي الله عنه que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : [...] J'ai alors prié mon Seigneur de ne pas détruire ma communauté par une famine générale, qu'elle ne soit pas vaincue par un ennemi qui lui soit étranger et qui la détruirait en son coeur (communauté, honneur et biens). Il répondit : "Ô Mohammed, Mon jugement est irréversible : J'ai décrété que ta communauté ne sera pas détruite d'un seul coup par une famine générale, qu'elle ne sera pas vaincue par un ennemi étranger qui la détruira en son coeur, même si toutes les nations de la terre devaient se rallier contre elle. Mais les uns détruiront les autres et les uns feront prisonniers les autres."

"Al Boukhary et Mouslim ont rapporté d'Ibn Omar رضي الله عنه que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit "L'éloquence peut être une forme de sorcellerie."

"Ibn Jabir rapporta que d'après Ibn Abbas : [...] La fraternité en général, entre les gens, penche vers les biens matériels, ce qui ne leur est d'aucune utilité".

"An Nawawi رحمه الله rapporta le hadith suivant de AbdAllah ibn Amr رضي الله عنه : "Le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : "Nul parmi vous ne sera croyant jusqu'à ce que son instinct et sa passion suivent ma révélation."

"Mouslim rapporta le hadith suivant : "D'après abou Hourayra رضي الله عنه , le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : "Lorsque l'un de vous invoque Dieu, qu'il ne dise pas : 'Ô Seigneur, pardonne-moi si Tu le veux (incheAllah)', mais qu'il présente sa requête sur un ton décidé et qu'il montre son désir, car pour Dieu il n'y a pas de requête qui Le dépasse."

"Mouslim, Al-Boukhary et An-Nasâ'i rapportèrent d'après Abou Hourayra رضي الله عنه, que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : "Un serment facilite la vente de marchandises, mais c'est une abomination s'il est utilisé comme source de profit".

"Mouslim rapporta de Joundoub ibn AbdAllah رضي الله عنه que le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : "Un homme dit : "Par Allah ! Dieu ne pardonnera pas à cette personne !" À celà, Dieu - qu'Il soit loué et glorifié - dit : "Qui est celui qui prétend que Je ne pardonnerai pas à cette personne ? En fait, Je lui ai déjà pardonné et fait échouer ton oeuvre." D'après la version d'Abou Hourayra رضي الله عنه, celui qui a juré était un homme pieux. Abou Hourayra رضي الله عنه dit : "Il a prononcé des mots qui ont détruit sa vie dans ce monde et dans l'au-delà". 

 

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Posté par Le Message Islam à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 juin 2018

Cacher ses Sentiments

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

Aujourd'hui, je partage un article découvert sur le site Salafs.com et que j'ai particulièrement apprécié...

Cacher ses sentiments

Ibn Al-Jawzî



Quiconque veut choisir un bien-aimé constate que l’être aimé est de deux sortes :

  1. une femme chez laquelle on recherche la beauté physique
  2. un ami chez lequel on recherche la beauté morale.


Si l’apparence d’une femme te plaît, examine un court moment ses qualités morales, avant que le cœur ne s’y attache fermement. Si tu trouves qu’elle est comme tu le souhaites — et le fondement de tout cela est la religion ainsi qu’il a été dit : « Mets la main sur celle qui a la religion » — penche vers elle, fais-lui des enfants, mais sois modéré dans ton penchant, car c’est une erreur que de montrer son amour à son bien-aimé. Si tu le fais, elle se montrera excessive envers toi et te causera des torts en t’incriminant, en s’écartant de toi, en t’humiliant et en te demandant de nombreuses dépenses, même si elle t’aime, car c’est ce que produit l’amour de l’humiliation et de la domination de l’autre. Autre point étonnant qui est que tu peux te conduire en fonction de la situation présente et juger par l’amour parfait, mais cela ne durera pas, et tu deviendras et resteras dominé, et il te sera difficile de t’en défaire ! Elle peut prendre le dessus sur toi par sa connaissance d’un de tes secrets, ou en prenant une grande part de tes biens.


Parmi les meilleures choses qu’on m’ait rapportées à ce sujet est qu’une servante vouait à un calife un amour profond, mais jamais elle ne le lui avait montré. On l’interrogea à ce sujet et elle dit : « Si je lui avais révélé ce qu’il y a en moi, il m’aurait maltraitée et j’en serais morte ! » Le poète a dit :


Ne dévoile pas ton amour à l’être aimé
Sinon il t’en ferait voir de toutes sortes
Un jour, j’ai dévoilé mon amour à l’être aimé
Et j’ai eu ma part de souffrances quand il m’a abandonné

De la même manière, il convient de dissimuler une part d’amour pour l’enfant, sinon il te dominerait, gaspillerait tes biens, exagèrerait, et refuserait d’apprendre et de s’éduquer. De même, si tu choisis un ami et que tu lui confies des choses, ne lui dis pas tout ce que tu as en toi, mais prends soin de lui comme tu le ferais pour un arbre qui, si ses racines sont bonnes, donne de beaux fruits lorsqu’on en prend soin. Mais méfie-toi tout de même de lui, car les choses peuvent changer, et on a dit :

 

Méfie-toi de ton ennemi une fois
Et méfie-toi de ton ami mille fois
Un ami peut se retourner contre toi
Et savoir alors parfaitement te nuire


Et si tu détestes quelqu’un parce qu’il te nuit, ne l’affiche pas car tu l’amènerait à se méfier de toi et à t’affronter, et ainsi il te combattra plus encore et rusera contre toi. Si tu le peux, tu dois lui montrer une bonne attitude, et être bon envers lui autant que possible, jusqu’à ce que son inimitié se brise par pudeur devant le fait de te vouer de la haine. Mais si tu n’en es pas capable, éloigne-toi de lui de manière convenable qui ne montre aucun préjudice. Si tu entends de lui des propos indécents, réponds-y par de belles paroles, ce qui sera plus à même de le faire cesser.

Il en est de même pour tout ce qu’on craint de dévoiler, tu ne dois pas en parler, car tu peux prononcer des mots inconvenants à l’égard du gouverneur, qui peuvent lui être rapportés et être la cause de ta perte. Ou tu peux avoir des mots à l’encontre d’un ami, et que cela soit la cause de son inimitié. Tu peux également devenir l’otage de celui qui les a entendus, et craindre qu’il ne les dévoile. La prudence consiste à dissimuler l’amour et la haine.

Il convient également de dissimuler ton âge, car si tu es âgé on dira que tu es sénile, et si tu es jeune on te méprisera. Il en est de même pour la valeur de tes biens, car s’ils sont importants on dira que tu es avare dans tes dépenses, et s’ils sont minimes on cherchera à se débarrasser de toi. Aussi, en ce qui concerne la doctrine, car si tu la dévoiles, tu n’es pas à l’abri qu’un opposant ne l’entende et décrète que tu es mécréant. Muhammad Ibn Abd Al-Bâqî Al-Bazzâr a dit :


Retiens ta langue, qu’elle soit muette sur trois choses
Ton âge, tes biens autant que possible, et ton opinion
Car pour ces trois choses tu seras éprouvé par trois personnes
Le faussaire, l’idiot et le menteur




Source : Les Pensées Précieuses

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

 

Posté par Le Message Islam à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2018

Date Ramadan 1439 / 2018

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

holy-quran-1528446_1920

 

La date de Ramadan a été officiellement annoncée par la Grande Mosquée de Paris et le CFCM

Le Ramadan de cette année débutera donc le jeudi 17 mai (source l'internaute)

Que ce Ramadan nous soit à toutes et tous bénéfiques.

Qu'Allah nous accorde Son Pardon et qu'Il accepte nos actes.

Mes frères et soeurs, soyez indulgents et pardonneurs, les un(e)s envers les autres.

Bon Ramadan

 

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

Posté par Le Message Islam à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2017

"Les djinns"

 

السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

 

بسم الله الرحمن الرحيم

 

"Les djinns"

Par l'Imam As-Suyûti رحمه الله

Editions La Maktaba

Prix conseillé : 7 €

86 pages 

les-djinns-imam-as-suyuti-la-maktaba

 

Sheykh Al-Fawzan حفظه الله dit au sujet de ce livre : "Ce livre est bien connu. Il traite des règles religieuses relatives aux djinns, relate leurs états et leurs comportements et en donne une large vision. Il est d'un grand intérêt pour le lecteur..."

C'est en effet un livre très intéressant qui nous permet d'apprendre beaucoup de choses à leur sujet. Qui plus est, il est facile à lire. Je vous recommande vivement sa lecture. Et qu'Allah nous accorde la bonne compréhension de Sa religion.

En voici quelques extraits :

"Ibn Abd Al Barr a dit : "Les djinns pour les gens de la parole et les linguistes sont à différents degrés :
- quand ils mentionnent uniquement les djinns, ils disent : djinny
- quand ils parlent de ceux qui habitent avec les gens, ils disent : âmir ou oummâr (au pluriel)
- lorsqu'il s'agit de ceux que l'on peut voir, ils les nomment : arwâh (âmes ou esprits)
- lorsqu'ils désignent ceux d'entre eux qui sont violents, ils disent : shaytân (satan)
- ceux qui sont encore plus forts et plus mauvais sont appelés : ifrîte"

"Les djinns se trouvent généralement dans les endroits malpropres, les espaces vides (déserts, forêts...), les dépôts d'ordures et les hammams. Pour cette raison, il nous est interdit de prier dans les hammams, les enclos à chameaux et autres, car ils sont des abris pour les diables."

"(...) au Paradis, personne ne restera célibataire."

"Certains ont dit : grâce à la finesse de son corps, le diable peut s'introduire dans la pensée ou le coeur de l'individu afin de lui insinuer de mauvaises pensées."

"Selon Othman ibn abil'As : je dis "Ô Messager d'Allah ! Le diable s'est interposé entre moi et ma prière et perturbe ma récitation. Il me répondit : C'est un démon qui s'appelle Khinzab. Lorsque tu le sens t'approcher , cherche refuge auprès d'Allah contre lui, et crache légèrement trois fois à ta gauche." (Mouslim n°2203)

"Parmi les moyens [de protection] également, éviter l'excès de regards, de paroles, de nourritures, de fréquentations, car le diable s'ingère et domine l'être humain par ces quatres isssues."

"Il n'y a pas de moyen plus sûr pour chaytan que les femmes pour égarer les gens".

"Selon Abou Hourayra, le Messager d'Allah صلى الله عليه و سلم a dit : "Que l'un d'entre vous ne marche pas avec une seule sandale à ses pieds, car chaytan marche avec une seule chaussure."  (Mouslim, Ahmad et ibn Majah). 

 

بسم الله الرحمن الرحيم

Posté par Le Message Islam à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]