بسم الله الرحمن الرحيم

 

"Commentaire sur les grands péchés de l'Imam Adh-Dhahabi" رحمه الله

par son éminence le sheykh El Uyhaymin

Hadiths vérifiés selon les jugements de Sheyk El Albani

Editions Almadina

Prix conseillé : 13 €

282 pages

Résultat de recherche d'images pour "Commentaire sur les grands péchés"

 

Un livre efficace et expliqué clairement.

Dans ce livre, pas de chapitre à proprement parlé.Il est divisé en 74 parties, chacune d'entre elle détaillant un grand péché avec la preuve du Coran, de la Sounna et les explications du Sheykh El Otheymine رحمه الله.

Petit rappel : Si je partage ces extraits, c'est uniquement dans le but de vous inciter à lire ces livres très riches en apprentissage. Surtout quand on n'a pas la chance d'avoir une librairie près de chez soi pour les feuilleter avant de les acheter et, que l'on ne puisse passer que via internet, el hamdoulilleh. Même si j'ai conscience du prix de certains livres, essayez de vous prêter les livres entre vous en attendant de pouvoir les acheter. Qu'Allah récompense d'ailleurs la personne qui m'a prêté ce livre pour je puisse le lire !

En voici quelques extraits :

"Ô vous les hommes ! Chacun de nous doit surveiller les allers et venues des siens et leurs fréquentations, afin d'être sûr de ce qu'ils font et de la voie qu'ils suivent. Ainsi il approuve ce qu'ils font de convenable et désapprouve ce qu'ils font de blâmable. Il doit discuter avec eux et les laisser se confier à lui en toute sécurité et ne pas se mettre en colère contre eux et se détourner d'eux, car cela ne ferait qu'empirer la situation."

"Le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : [...] : Celui qui s'écarte de la communauté de la distance d'un empan rejette la tutelle de l'Islam. Ce hadith est authentique".

"Ibn Abbas رضي الله عنه a dit : "J'ai entendu l'Envoyé d'Allah صلى الله عليه و سلم dire : Tous ceux qui représentent des images iront en enfer. Allah transformera les êtres représentés en êtres vivants qui les châtieront dans la Géhenne". Ce hadith est qualifié d'authentique aussi bien par Al Bukhary que Muslim."

"Certains savant disent : celui qui te transmet des propos désobligeants sur quelqu'un transmettra aux autres des propos désobligeants sur toi. Méfie toi de lui, ne lui obéit pas et n'écoute pas ce qu'il dit."

"Abu Masud رضي الله عنه a dit "J'étais en train de frapper un de mes jeunes serviteurs avec un fouet quand j'entendis derrière moi une voix qui disait : "Saches ô Abu Masud !..", mais j'étais tellement en colère que je n'ai pas compris ce qui m'était dit. Quand celui qui m'appelait s'approcha de moi, je me tournai et ce fut l'Envoyé d'Allah qui me disait : "Allah a plus de pouvoir que toi sur ce jeune homme". Je dis "Jamais plus je ne frapperai un esclave". Dans une autre version on trouve ceci : "Le fouet tomba de ma main sous l'effet de la crainte révérencielle qu'il m'inspirait" et dans une autre version, on trouve le passage suivant : "je dis : Envoyé d'Allah, je vais l'affranchir dès maintenant par désir du visage d'Allah". Sur quoi le Prophète صلى الله عليه و سلم répondit : "Si tu ne l'avais pas fait, tu aurais été léché par le feu de l'Enfer." Ce hadith est rapporté par Muslim n°1695"

"Parmi les mois dont les arabes tiraient mauvais augure, il y avait le mois de Shawwal (10ème mois du calendrier lunaire), ils disaient que le mariage conclu au mois de Shawwal était voué à l'échec, alors que l'Islam considère que c'est le mois où il est bon de se marier. Aisha رضي الله عنها disait : "L'Envoyé d'Allah صلى الله عليه و سلم a conclu mon mariage au mois de Shawwal et l'a consommé au mois de Shawwal. Laquelle donc de ses épouses jouit de plus de faveurs auprès de lui que moi ?" En conséquence, elle exhortait les femmes à consommer leur mariage en ce mois". Hadith rapporté par Muslim.

"Cher frère, chère soeur ! S'il t'arrive quelque chose qui te rend pessimiste, fais comme si de rien était et dit : "Mon Dieu, il n'y a du bien que celui que Tu apportes. Il n'y a de sort que celui que Tu décrètes ; nul n'est en droit d'être adoré sauf Toi." Hadith rapporté par Ahmad, At Tabarani et Ibn as Sunni. Le sheykh El Albani le qualifie d'authentique.

"Certains pères veulent que leurs enfants les traitent convenablement et s'acquittent parfaitement des droits qu'ils ont sur eux alors qu'ils n'assurent pas comme il se doit leur entretien et leur éducation. À ces époux et à ces pères négligents, nous disons : Vous êtes des fraudeurs" et nous les invitons à se rappeler de la Parole d'Allah : {Malheur aux fraudeurs ! Ceux qui lorsqu'ils achètent exigent pleine mesure et lorsqu'ils leur vendent, à la mesure ou au poids, leur font perdre}." Coran Al mutaffifîn 1-3

"Le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : [...] : Certes, l'homme peut prononcer une bonne parole pour laquelle Allah lui accordera Son agrément jusqu'au jour de la Résurrection alors qu'au moment où il l'a prononcé, il ne pensait pas qu'elle atteindrait un tel mérite. Et l'homme peut prononcer une parole suscitant le courroux d'Allah sans en mesurer les conséquences et qui lui vaudra le courroux d'Allah jusqu'au jour où il Le rencontrera." L'Imam atTirmidhi le qualifie d'authentique, ainsi que Sheykh Al Albani.

"Il est rapporté qu'Abu Ayyub Al Ansari a entendu le Prophète صلى الله عليه و سلم dire : "Celui qui sépare une mère de son enfant, Allah le séparera de ceux qu'il aime le Jour du Jugement". Ce hadith est rapporté par at Tirmidhi et Ahmad et, Sheykh Al Albani le qualifie d'authentique".

 

Salem aleykoum wè rahmatoullah wè baraketou